Décor de “L’Inhumaine”, de Marcel L'herbier