Une nocturne

Lundi 25 janvier 2018 dans la soirée, la Villa Cavrois et son conservateur, M. Jocelyn Bouraly, organisaient une lecture de textes de Mallet-Stevens. Ces écrits portaient sur le décor de cinéma, les matériaux nouveaux, le rapport entre architecture et lumière… Un précieux témoignage, rédigé par Jean Manusardi le neveu de Mallet-Stevens, nous dépeignait l’homme dans son intimité, invoquant le souvenir d’un personnage distingué, raffiné, ouvert, drôle et profond à la fois. Les talentueux comédiens qui ont mis en voix ces mots ont été chaleureusement applaudis par une assemblée d’une cinquantaine de spectateurs. Un moment privilégié.
Quelques images de la Villa de nuit…

 

 

avatar